LETTRE AU PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON

PRÉSENTATION

L’article précédent était consacré à la lettre à Mme Macron, en ses doubles qualités de Première Dame et de mère.

La lettre au président en est la version plus politique, au sens international du mot, puisque, Christina étant aussi française que russe, son cas est structurellement une affaire internationale.

Cela explique que la lettre au président français débute par un appel aux deux présidents, français et russe.

LA LETTRE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Monsieur le Président,

Nous nous adressons à vous en recours ultime et urgent pour nous aider à sauver en l’adoptant Christina, ma nièce et filleule, actuellement retenue en Sibérie par un « kidnapping légalisé » et soumise à une intense maltraitance psychologique.

D’une manière très concise, à destinée médiatique, et forcément incisive, puisque c’est la loi du genre, nous avons résumé notre appel aux lignes suivantes par lesquelles, en fonction du sujet nous devons associer le président Vladimir Poutine.

APPEL SOLENNEL ET URGENT AUX DEUX PRÉSIDENTS : EMMANUEL MACRON ET VLADIMIR POUTINE, CONCERNANT CHRISTINA SION, POUR SON ADOPTION

Monsieur le Président Emmanuel Macron,

Monsieur le Président Vladimir Poutine,

Vous avez chacun le pouvoir suprême, vous vous rencontrez pour traiter des grands problèmes du monde, et c’est très bien.

Aujourd’hui, en sollicitant votre aide et votre action urgente nous vous offrons le rôle le plus noble parce que le plus humain : sauver une des plus faibles et des plus menacées de vos concitoyens, une petite fille de presque dix ans, Christina SION, notre nièce et filleule. Christina est française par son père, russe par sa mère.

En 2013, la mère, Dina Sysoeva a assassiné  Christophe, son père  et a inclus Christina dans son crime. Ainsi elle réalisait un double assassinat, celui de la vie d’un père,  et celui de l’enfance de leur fille. Maintenant, le clan Sysoev retient  et maltraite Christina grâce à un « kidnapping légalisé ». Pour la sauver il faut en urgence l’en extraire, pour que nous l’adoptions et l’aidions à reconstruire sa vie.

 Monsieur le Président Emmanuel Macron,

Pour aider Christina, tous les dossiers nécessaires sont déjà dans les tiroirs du ministère des Affaires étrangères, et dans ceux de la cellule d’aide diplomatique spécialisée pour la Russie.

Nous vous prions de nous écouter, de prendre en compte tous les détails et les preuves que nous avons. Écoutez notre équipe diplomatique en Russie, Madame l’Ambassadrice, Monsieur le Consul général, Monsieur le Magistrat de liaison. Eux, ils savent, et ils se heurtent à  un mur… ou plus d’un !

Écoutez la Première Dame, dans son rôle, dans ses sentiments maternels.

 Monsieur le Président Vladimir Poutine (Глубокоуважаемый Владимир Владимирович)

Nous ne venons pas vers vous en quémandeurs agressifs mais en amis de la grande Fédération de Russie. Tous nos amis russes et français le savent.

Vous avez le pouvoir de faire cesser le « kidnapping légalisé » par lequel notre nièce Christina est aux mains du petit groupe qui soutient l’assassin de son père et la maintient en grande détresse psychologique.

Par pitié, ne tolérez pas les défaillances intéressées du service de tutelle de Khabarovsk !

Ne tolérez pas l’ignominie du jugement d’appel de Khabarovsk par lequel un juge complaisant a restitué des droits « maternels » à celle qui a violé l’enfance de sa fille !

Ne laissez pas quelques dévoyés entacher la réputation de votre grand pays !

Écoutez les réactions du peuple russe. Il a compris, il sait !

Sauvez Christina ! Laissez-nous l’adopter et la mener vers la vie renouvelée.

Je suis sa marraine. J’ai reçu pour cette adoption la bénédiction de l’archiprêtre de la cathédrale Saint-Vladimir où elle a été baptisée. Elle n’a pas de parrain. Devenez moralement le sien.

Aux deux Présidents, nous présentons humblement cette requête, avec nos respects sincères et profonds. Voyez en Christina le symbole de l’amitié de nos deux pays.

DANS LA SUITE DE CE DOCUMENT, NOUS DÉPASSERIONS LE CADRE TROP LIMITÉ DES 8000 CARACTÈRES

Nous ne vous présentons donc que les bases de travail, ayant placé un document très explicatif sur le site de la Première Dame, que nous vous invitons à prendre en compte.

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Pourquoi vouloir adopter Christina ? Parce sa mère (Dina Sysoeva) a tué son père (Christophe Sion, mon frère) en août 2013 à Saint-Pétersbourg.

Christina est autant française que russe. Elle aura 10 ans le 13 novembre 2019.

Qui la retient ? Le clan « familial » russe, centré sur la personne de Faïna Sysoeva, grand-mère et tutrice « légale » de Christina. Ce clan est organisé et intéressé par et pour l’héritage de Christina.

Où la retiennent-ils ? À Khabarovsk, en Sibérie orientale, où le clan Sysoev a son domicile et ses relais. Christina, vit avec la grand-mère (qui transmet à Christina toute la haine qu’elle portait déjà à Christophe et à nous). Mais elle vit aussi avec le grand-père dont le triste rôle sera détaillé plus loin.

Comment la retiennent-ils et bloquent-ils l’adoption ? Par une corruption systématique du service de tutelle en Sibérie et d’un juge d’appel qui a restitué ses « droits maternels » à la mère « biologique » de Christina, Dina Sysoeva, l’assassin de son père.

Pourquoi nous adressons-nous à vous ? Parce qu’une raison de forme légale nous empêche de porter l’affaire en cassation. Parce qu’un juge honnête de Khabarovsk (celui qui avait destitué Dina de ses droits maternels) a porté l’affaire au parquet général de Moscou, et que celui-ci ne bouge pas.

Mais aussi parce que les services de notre ambassade à Moscou se « heurtent à un mur », qu’ils sont prêts à fournir toutes les informations nécessaires, s’étant rendus à Khabarovsk et ayant directement constaté les « dysfonctionnements partiaux » du service de tutelle.

Mais encore, parce que la sourde oreille du service d’aide diplomatique de l’Élysée nous impose de tenter les extrêmes recours, dont le vôtre, élément sans lequel nous n’aurions jamais voulu vous déranger.

Pourquoi maintenant ? Parce que nous venons tout récemment de recevoir le document d’appel et ses attendus, dont la lecture démonte et démontre l’indignité corrompue de ses participants.

Que demandons-nous ?

  • Que Christina soit extraite en urgence du clan Sysoev, psychologiquement maltraitant, et capable du pire
  • Qu’elle soit placée temporairement dans une famille d’accueil volontaire et véritablement accueillante en Russie (deux familles sont déjà volontaires)
  • Que le jugement indigne de Khabarovsk restituant les droits maternels à l’assassin soit cassé en urgence
  • Que nous reprenions le cours légal de l’adoption pour lequel notre dossier est validé en France et en Russie.

NOTRE ACTION RÉCENTE

Bien entendu nous vous transmettrons, ainsi qu’au président Poutine, autant que de besoin, les pièces fondamentales du dossier.

Notre site intitulé Sauvons Christina, précise les détails. De plus, nous espérons que l’action médiatique menée par ailleurs (dont la toute récente émission « Enquêtes criminelles » sur W9) aidera à une action concertée au plus haut et meilleur niveau possible.

Nous osons penser Christina, non comme un enjeu politique, mais  comme un symbole vivant de l’amitié entre nos deux peuples, car nous recevons d’eux les messages de compréhension et de soutien.

Nous espérons que vous comprendrez et soutiendrez notre démarche, et vous prions de croire, Monsieur le Président, à nos sincères et respectueuses salutations

 

Barbara Sion Caggini

Pierre Caggini

 

Commentaire (16)

  • Rouis Marie-Laure| 10 novembre 2019

    Votre démarche est pleine d humanité, elle revêt un caractère d’urgence qui je l’espère sera pris en compte rapidement… Vous êtes aimants et pleins de bonnes intentions envers Christina, vous voulez lui offrir la vie qu’elle n’a pas eu et c est tout en votre honneur… L’horreur qui s’est jouée en Août 2013 est infâme et ignoble, ce sont ni plus ni moins que des monstres dépourvus d’humanité qui retiennent prisonnière Christina, et le pire c’est la “légalité” et l’impunité dans laquelle se passent les choses… Votre frère etait une belle personne qui s’est complètement fait piéger, le reportage sur w9 m’a émue, votre histoire me prends les tripes…
    Je souhaite de tout coeur que les choses vont bouger et qu’enfin vous pourrez chercher Christina, qui en grandissant, ne vous remerciera jamais assez de la belle vie que vous lui donnerez.

    Affectueusement

    Marie-Laure

    • PIERRE| 10 novembre 2019

      Humanité, urgence, et… affectueusement. Quel bel adverbe qui résume et encourage.
      Vous faites partie des personnes touchées au coeur. Ceux qui ne le sont pas, sont les monstres froids. Bureaucrates emmitouflés objectivement associés aux corrompus de toute espèce se donnent la main pour repousser Christina.
      Nous continuons, pour elle.
      Et merci à vous

      Pierre et Barbara

  • Vantrimponte| 10 novembre 2019

    La mère qui avait tué le père de son enfant et en plus était soutenue par grand père d’enfant pour détruire le corps de père d’enfant dans la condition horrible, ils n’avons aucune droit d’éduquer cette fille Cristina. Je ne peux pas imaginer que la Loi de mon pays Russie prendre la défense de cette mere- assassin et grand père capable de couper , brûler le corps de père de sa petite fille.

    • PIERRE| 10 novembre 2019

      Vous avez raison. Nous n’accusons absolument pas la Russie, ce grand pays ami. Tous les Russes que nous rencontrons nous soutiennent. Dans l’émission d’Andréy Malakhov Примой Эфир de 2018, la grande majorité des commentaires sont en notre faveur.
      Mais la Russie est très grande, et vous savez que la communication est difficile en Sibérie Orientale. C’est pourquoi de petits groupes de corrompus en profitent. Mais même là-bas il y a des gens honnêtes. Et nous sommes confiants que l’autorité du président (ou de ses services proches) devraient faire casser le jugement indigne qui restitue ses droits à la mère. Nous voulons suivre la loi et adopter Christina légalement. Après, ce que fera le président de ce petit groupe, ce n’est plus notre affaire. Nous voulons simplement sauver et adopter Christina.
      Merci de le traduire à tous vos amis russes. Nous avons besoin de vous là-bas. Soyez notre messager de coeur. Soyez le messager du petit coeur de Christina qui souffre.
      Спасибо болшое за помощь
      Пьер и Барбара

      • Maria| 10 novembre 2019

        Pierre et Barbara, je viens de regarder прямой эфир Малахов. Et j’ai partagé le reportage sur ma page de Facebook. Évidemment tous les spectateurs voudrait voir ce fameux Vasily et comprendre comment le juge de Khabarovsk d’accepter de placer Christina dans la famille avec tel grand père. Je vous souhaite de beaucoup de courage et de l’amour pour affronter cette bataille judiciaire surtout dans votre situation de sauver cette innocente enfant ” la pauvre petite fille riche”. Soyez très fortes et ne laissez pas votre vie à côté. Laissez le temps pour votre jolie couple. Dina a tous droits pour réussir sa vie et en France , et en Russie à côté vous. En regardant l’émission russe прямой эфир” je vous soutiens plus fort dans vos démarches pour sauver la petite fille. Je suis sur que vous êtes capables lui donner la connaissance de deux cultures et apprendre vivre cette tragédie d’amour de son père amoureux follement à sa mère très belle Dina. Dina n’est pas simplement belle , elle est grande séductrice et manipulatrice, mais par très grande malheur elle ne sait pas l’amour et la tendresse. J’espère que Christina arrive tout comprendre un jour. Nous sommes très nombreux pour vous aider et penser tendrement de la petite fille. Bon courage

        • PIERRE| 11 novembre 2019

          Bonjour Maria,
          Vous avez bien fait de voir l’émission d’Andréy Malakhov. Nous devions y participer, parce que, au début, il était question de parler de l’avenir de Christina. Mais quelques heures avant le tournage, ils avaient changé le sujet : ils voulaient revenir sur l’assassinat pour donner une image innocente de Dina. Donc, nous avons refusé de tomber dans ce piège.
          Le fameux Vassily, que Dina prétend être l’assassin, n’existe pas. Cela a été prouvé par la police et la justice. Puisque vous parlez russe, vous avez pu voir la haine déversée contre nous par la cousine Inna (celle qui vit aux USA), vous avez pu voir comment Faïna apprécie Victor (qui a démembré et brûlé Christophe) : “c’est un brave homme”. Vous avez pu voir Victor lui-même. Quand on pense que Christina vit avec lui, on en tremble !
          Je crois que vous avez fait une petite erreur. Quand vous écrivez ” Dina a tous droits pour réussir sa vie et en France , et en Russie à côté vous” je pense que vous vouliez écrire “Christina a tous droits pour réussir sa vie et en France , et en Russie à côté vous”.
          Oui, nous, nous voulons donner les deux cultures à Christina. Quelle chance de participer pleinement à l’esprit russe et à l’esprit français. Quand on sait qu’à trois ans et demi elle parlait un excellent français, et que le clan Sysoev le lui a fait perdre, on comprend bien vite comment ils la traitent. Mais nous apprenons le russe et nous voulons lui réapprendre son français, comme le faisait son papa Christophe.
          Quant à Dina, quand elle sortira de prison, qu’elle fasse ce qu’elle veut en Russie, mais, comme vous le dites, elle ne connaît ni l’amour ni la tendresse, c’est un grande séductrice et manipulatrice.
          Merci d’avoir partagé cela sur votre page Facebook. Nous en reparlerons.
          Continuons cet échange très fructueux, car nous comprenons bien que vous portez l’âme russe avec tous ses beaux sentiments

          Pierre et Barbara

  • Stéphanie| 10 novembre 2019

    J’ai voulu suivre l’histoire tragique de votre frère et beau-frère au travers de l’émission qui vous a été consacrée sur W9.. je ne connaissais pas l’histoire avant..
    Maman d’une petite fille j’ai ressenti immédiatement l’amour qui unissait Christophe a sa fille au travers des images que vous nous avez partagés et une immense peine m’a submergé faisant couler des larmes sur mon visage mais aussi dans mon cœur.
    J’espère de tout mon cœur que cette tragique histoire va finir de manière positive pour vous trois..
    Christina ne mérite pas d’être élevée dans cette famille d’assassin mais dans une famille aimante, avec vous..
    En espérant que messieurs les Présidents vous entendront..
    Courage, croisons les doigts et que vos rêves se réalisent.. ❤️

    Stéphanie..

    • PIERRE| 10 novembre 2019

      Comme on vous comprend, Stéphanie ! Toute maman, et même toute personne de coeur ne peut que comprendre la réalité à travers ces scènes filmées. Ces petits films constituent le vrai témoignage de Christophe. Le clan corrompu Sysoev et consort, ne les aura jamais, et d’ailleurs cela ne les intéresse pas. Ils s’empresseraient de les détruire. C’est pour cela que nous multiplions les apparitions médiatiques.
      À l’opposé, la haine de la tutrice ne faiblit jamais. En 2018, hurlant en plein public, elle déclare devant la petite : “Christina n’aimait pas son père !”, et la petite, victime de cette vieille dénaturée, se rapetisse comme un petit oiseau apeuré. Nous en sommes témoins directs avec notre avocate. Voilà la réalité. Voilà ce qui doit monter en haut lieu, voilà les conditions auxquelles Christina est soumise depuis des années. Voilà la preuve de la maltraitance psychologique intense.
      Merci pour votre déclaration. Nous sommes sûrs que vous partagez ce sentiment avec les milliers de personnes qui ont vu l’émission. Mais nous en témoigner nous aide à tenir.

      Pierre et Barbara

  • gillard| 10 novembre 2019

    Bravo pour cette lettre forte et juste!
    J’espère que l’on saura entendre votre cri et que justice se fera!
    Je suis et serai avec vous toujours dans ce combat

    Françoise Gillard

    • PIERRE| 10 novembre 2019

      Comment vous remercier ? Après tout ce que vous avez déjà fait !
      Peut-être, simplement en vous disant ce que vous êtes : un sourire radieux malgré les nuées.
      Vous nous réchauffez

      Pierre et Barbara

  • Gay martinr| 11 novembre 2019

    Chère Barbara cher Pierre
    Difficile de vous écrire….
    Que dire de plus tout ce que vous écrivez et présentez et d une grande sincérité et vérité
    Depuis longtemps nous nous connaissons ( plus de 30 ans) Vous êtes mes amis et votre souffrance est énorme depuis des années…
    Votre but est de sauver Christina et le courage vous personnifie
    La Russie est un grand pays auquel je suis attachée ,la sensibilité y est à fleur de peau et l envie de justice est très présente
    De tout cœur je souhaite, nous souhaitons tous que la petite Christina puisse être accompagnée sur un chemin futur d amour vrai et d aide à panser ses blessures atroces des premières années de ‘l enfance volée
    Les années passent c est très très urgent ….que les « Président » puissent entendre ces ultimes appels
    Je vous embrasse très fort et vous aime
    Martine

    • PIERRE| 11 novembre 2019

      Merci Martine,

      Oui, une trentaine d’amitié. Cela compte, et cela permet de témoigner. Tu suis ce combat depuis plus de six ans, maintenant, tu souffres avec nous car tu as du coeur et tu le prouves… une fois de plus. Tu as su prendre des risques dans cette affaire. Nous n’oublions pas. Nous pouvons dire, que toi aussi, à ta façon, tu appartiens au groupe négligé des victimes collatérales de cet assassinat, redoublé par l’assassinat psychologique de Christina. De plus, tu connais la Russie, maintenant, tu as compris l’accueil et l’âme de ce peuple. Et tu comprends bien pourquoi, la majorité nous soutient. Ils ont tellement souffert, et depuis tant d’années, qu’ils comprennent à demi-mots, et savent ouvrir leurs bras. Nous l’éprouvons chaque fois que nous y allons. Et alors, les sourires naissent, et les marques de sympathie. Si ce petit groupe malfaisant de Sibérie Orientale n’avait pas quelques liens avec une corruption locale, il y a longtemps que Christina serait libre. Mais chaque message de soutien est une arme de plus.
      Continuons le combat, ensemble, parlons aussi fort, aussi clair, aussi haut et aussi loin que possible.
      Nous t’embrassons

      Pierre et Barbara

  • Queuille| 11 novembre 2019

    La période a été judicieusement choisie …la rencontre prochaine des deux présidents permettra , espèrons le, d aborder cette horrible affaire et offrir au président Poutine la possibilité d être un grand démocrate …
    Bon souvenir du Berry .
    Bien cordialement

    • PIERRE| 11 novembre 2019

      Disons que nous avons pensé que, dans le courant de l’affaire, notre intervention s’imposait, et d’autant plus qu’un certain rapprochement est possible. Il y aura bientôt d’autres informations pratiques sur le blog.
      Merci pour votre soutien

      Pierre et Barbara

  • Trotignon| 12 novembre 2019

    Je suis de tout cœur avec vous la petite mérite une famille décente non pas par intérêt mais pour l’amour que vous lui porté.

    • PIERRE| 12 novembre 2019

      Merci
      Effectivement, il faut utiliser le terme “intérêt” hors de toute notion financière… un aspect directement lié à l’assassinat. L’intérêt premier de Christina est d’être extraite en urgence de ce clan malfaisant, et son intérêt ultérieur est de passer son adolescence au sein de notre famille aimante.

      Merci pour votre soutien

      Pierre et Barbara

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    dapibus non nunc venenatis, Donec ultricies commodo suscipit