VOUS VOULEZ AIDER CHRISTINA…

ÉCRIRE À LA PRÉSIDENCE

  13 NOVEMBRE : L’ANNIVERSAIRE DE CHRISTINA

Ce 13 novembre 2019, Christina a dix ans. Elle aura vécu trois ans et dix mois avec son papa, et six ans et deux mois aux mains du clan qui profite de son assassinat, et continue la maltraitance psychologique.

Elle mérite un cadeau. Non pas celui que nous lui avons apporté il y a un mois, ce joli petit ensemble rose, avec les paillettes ! Non, celui-là, comme tous les autres a dû vite disparaître dans la poubelle de la “grand-mère”.

Vous pouvez participer à un cadeau collectif : écrivez au président de la République, ou à Mme Macron, ou aux deux.

Faites-leur part de votre juste colère envers l’appel indigne de Khabarovsk, ce jugement préfabriqué qui restitue des droits maternels à l’assassin de son père, faites-leur part de votre soutien à Christina, montrez-leur que de France aussi, les personnes de bon coeur sont présentes, et attendent le plus beau geste présidentiel : l’intervention du plus puissant pour sauver la plus faible. En quelque sorte, la vraie grandeur humaine.

Nous tous, en écrivant au sommet de l’État, soyons dignes, polis, respectueux, mais sans langue de bois, sans honte, sans peur, car nous sommes sans reproches. Exprimons la réalité avec des mots simples !

Car, en fait, tout est simple : faut-il vraiment laisser Christina aux mains du clan Sysoev, avec la présence permanente de celui qui a démembré et brûlé son père, cette brute de Victor Sysoev qui se trouve être son “grand-père”, et que la “grand-mère” considère publiquement comme un “brave homme” ?

ÉCRIRE AU PRÉSIDENT OU À LA PREMIÈRE DAME EST TRÈS SIMPLE

Dans votre moteur de recherche, tapez juste “écrire au président”, ou suivez le lien ci-dessous

https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Acceptez l’usage des cookies, présentez-vous (remplissez les cases), et précisez dans les boîtes de dialogue à quel titre et à qui vous écrivez.

Et lancez-vous… Laissez parler votre coeur, il a tout compris, il saura se faire entendre.

N’oubliez pas d’identifier vraiment le sujet : parlez de Christina Sion, de son papa Christophe Sion, de nous, (Barbara Sion Caggini et Pierre Caggini)  de notre site sauvonschristina.org , de la lettre que nous leur avons envoyée ce 8 novembre.

UN BEAU GESTE, UNE BONNE ACTION,
UN BEL ESPOIR…
ÇA VAUT BIEN QUELQUES LIGNES, N’EST-CE PAS ?
ALLEZ ! VITE ! ELLE VOUS ATTEND

 

 

commodo leo id risus consequat. mattis Curabitur Lorem