APRÈS L’HEURE DU CRIME

L'HEURE DU CRIME EN REPLAY

L’HEURE DU CRIME EN REPLAY

L’émission est en replay sur RTL à l’adresse suivante, ou en cliquant sur l’image :

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/meurtre-a-saint-petersbourg-7799508563

Comme nous aurions été heureux d’écouter Jacques Pradel, dans son émission L’Heure du crime,  ainsi que nous le faisions il y a quelques années, paisiblement, tranquillement.  Nous n’avions que les soucis communs que toutes les familles connaissent.

Et nous y voici, acteurs impliqués, témoignant d’une affaire doublement dramatique, car l’assassinat de Christophe, dans son corps et ses dernières douleurs, se complète par celui de Christina dans son esprit, par ses souffrances psychologiques inlassables, entretenues par sa folle grand-mère biologique, Faïna Sysoeva, en compagnie de son démembreur de mari, son “brave homme” : Victor Sysoev. 

Il est absolument nécessaire que des émissions comme L’Heure de vérité existent. Peut-être, Jacques Pradel, de par sa longue carrière, est-il plus connu que certains de ses confrères plus jeunes qui oeuvrent dans le même domaine. Mais tous, y compris ceux que vous ne voyez ni n’entendez, ont dépassé le cadre strictement professionnel en y ajoutant leur part d’humanité profonde. Les derniers en date, Jacques Pradel, bien sûr. Sans oublier Amandine et, à la fin de l’émission, Justine, l’assistante qui vint nous embrasser et nous réchauffer le coeur, avant que nous ne reprenions la route du retour. Elle avait compris notre émotion et la partageait. Encore merci, Justine ! Un énorme merci, non seulement aux plus visibles, mais aussi, aux “invisibles” ou “inaudibles” si indispensables, et si méconnus.

Nous pouvons vous dire qu’aucun des journalistes qui nous ont reçus dans les différentes chaînes n’a échappé à ce devoir d’humanité.

Nous pouvons vous dire, que pour nous, c’est une étrange victoire que cette participation médiatique indispensable, mais aussi une douleur renouvelée qui nous “prend aux tripes” (veuillez excuser cette expression triviale). Car, lorsque nous parlons, chacun de nous, les images défilent en nos souvenirs, et la blessure est à vif. Elles sont là, nous forçant à nous dédoubler, non seulement celles de l’assassinat, mais aussi celles du bonheur. Moi, je souffre de n’avoir pu prendre dans mes bras cette merveilleuse enfant, puisque je voyageais avec mon coude cassé, et Pierre, qui a reçu de Christina ces merveilleuses preuves d’amour,, dans ses bras, ne peut les évoquer sans grande émotion. Oui, tous les deux, nous sommes aussi forts que faibles… simplement humains.

Et puis, Jacques Pradel n’a pas hésité à appuyer la nécessité de cet appels aux deux présidents, plusieurs fois. Ce n’est pas rien. Encore une raison de le remercier. En espérant qu’il sera entendu, que nous soyons entendus, et surtout… que Christina soit entendue et sauvée.

Un grand merci, à lui, et à ceux qui se sont fait nos intercesseurs pour nous mener à son émission.

 

Commentaire (11)

  • Aubert| 21 novembre 2019

    Bonjour à tous les deux
    C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai écouté l’émission en direct. C’était très bien et en effet, Merci à Jacques Pradel d’avoir insisté sur le fait de relayer cette triste histoire tout en appelant les deux chefs d’état à se mobiliser pour Christina.
    Bon courage à tous les deux
    Je vous embrasse
    Jean-Baptiste

    • PIERRE| 21 novembre 2019

      Cher Jean-Baptiste,
      Ton émotion nous atteint, et en effet, nous pouvons dire un grand merci à Jacques Pradel qui a été très touché par le sort dramatique de Christina. Il a parfaitement compris l’urgence d’extraire Christina de ce clan indigne et que l’appel aux deux présidents est vital.
      Merci également à toute l’équipe de “L’heure du crime”, pour leur accueil, leur gentillesse et leur professionnalisme.
      Nous t’embrassons
      Barbara et Pierre

  • annie et benoit| 21 novembre 2019

    Nous n’avons pas oublié notre soutien et votre courage.
    Bien sincèrement

    • PIERRE| 21 novembre 2019

      Bonjour Benoît et Annie,

      Fidèles au poste ! Bravo et merci !
      Ce que nous pouvons vous dire, c’est qu’un petit coin de ciel bleu semble apparaître. Mais avant des progrès décisifs nous restons circonspects.
      Tenons bon, tous ensemble.

      Merci pour Christina

      Pierre et Barbara (barbara@sauvonschristina.org)

  • bouet guy| 21 novembre 2019

    bravo à jacques PRADEL et son équipe étant donné que je connais cette affaire par des liens d amitiés je souhaite l aboutissement de la demande faite en direct mardi soir par PIERRE et BARBARA que ce dévouement
    soit récompensé

    • PIERRE| 21 novembre 2019

      Grand merci, Guy au grand coeur,, toi qui nous accompagnes depuis des années !

      Pierre et Barbara

  • Sandrine| 21 novembre 2019

    Je suis de tout cœur avec vous! Votre combat est tristement légitime. Je suis certaine que votre nièce sera reconnaissante plus tard… elle comprendra pourquoi vous vous êtes battus, pourquoi vous avez remué ciel et terre, pourquoi vous avez fait tout cela pour elle… votre frère doit être tellement fière de vous…

    • PIERRE| 21 novembre 2019

      Bonjour Sandrine,

      Chacun a ses épreuves, et la nôtre est de celles qui détruisent une famille. D’ailleurs, elle en a détruit deux. Il a suffi de la cupidité et de la haine. Ainsi fut détruit le couple Dina et Christophe, ainsi fut détruite la nôtre à venir, puisque nous étions si contents d’apprendre, à l’époque, l’arrivée de notre belle-soeur et de notre petite nièce. Je ne parle pas du clan Sysoev, car leur continuité dans la haine, la cupidité et la maltraitance de Christina n’en fait pas une famille, mais un clan déjà perdu. Mais tout cela n’est encore rien. La grande victime s’appelle Christina. Une enfance détruite pas sa propre mère ! Alors, oui, vous avez raison : c’est un combat tristement légitime. Quel qu’en soit le résultat, nous préparons le livre de Christina. Vos commentaires et nos réponses y seront. Car, si nous l’aimons d’un amour de combat, de sauvegarde, de devoir familial, il y a tellement de personnes qui l’aiment d’un amour symbolique, plus lointain, aussi nécessaire car il nous rappelle parfois au devoir que nous avons tous envers les enfants. Christina ne vit pas, elle survit comme elle peut dans une ambiance mortifère dont nous témoignons directement. Dans sa faiblesse, elle nous donne autant une leçon de courage qu’une leçon d’amour. Vous l’avez reçue. Partagez-la ! Partageons-là !

      Pierre et Barbara (barbara@sauvonschristina.org)

  • Garcia Bolea| 21 novembre 2019

    Bonsoir Barbara et Pierre
    Je vous félicite pour votre dignité et votre courage L’amour que vous porter pour Christina et le respect envers Christophe sont exemplaire et je souhaite sincèrement que votre appel sera très rapidement entendu. Christina comprendra très vite l’importance de vos démarches sera reconnaissante et ne pourra que vous aimer

    • PIERRE| 22 novembre 2019

      Ma chère Jeanne,

      C’est Christina et notre amour pour elle qui nous montrent le chemin. Nous avions promis à Christophe s’il leur arrivait un malheur, nous prendrions soin de Christina. De plus, je suis sa marraine, tout est dit. Les présidents ne peuvent rester insensibles à la détresse psychologique extrême de Christina, petite fille sans défense, isolée dans ce coin de Sibérie, aux mains d’un clan malfaisant, nous osons l’espérer. Le temps ensuite fera son oeuvre.
      Nous t’embrassons bien affectueusement.
      Pierre et Barbara

  • Ignazio| 26 novembre 2019

    Bonjour j’ai une question ou je ne trouve pas réponse peut-on faire appel du jugement de dîna ainsi de faire valoir la complicité de son père afin qui puissent être condamnés de plus grande fermeté en Russie et aussi pourquoi la préméditation n’as pas était retenu car dans les messages retrouvé on voit clairement quel a l’intention de passé à l’acte ? Et comment peut on laisser un homme libre pour avoir participé à la dissimulation et à la demanbre du corps sans être jugé pour complicité ? Ainsi ma dernière question repose sur cette fameuse garde d’enfant comment peut on laisser un enfant au sein d’une famille (clan) meurtrière notamment le grand père qui est alcoolique chronique le droit de garde dois est devrait être retiré il est dans l’incapacité d’avoir la garde ces inadmissible j’ai réfléchis et revisioné cette émission heureusement que vous étiez là pour avoir encore contacte avec votre frère et (beau-frère) merci pour tout ce que vous avez fait sa dois être dur courage à vous , Bien mal acquis ne profite jamais. tôt ou tard il vont payé que ce soit ici ou au delà
    Maintenant que la petite christina a 10 ans nous aimeront savoir quel sont ces réel intention est ce quel va choisir sa famille meurtrière de sa mère qui endocriner sa fille de mensonge.
    Ou est ce quel va choisir sa famille du côté de son père qui ce bas depuis des années pour avoir l’adoption ces a dire vous.
    Merci pour ce que vous faite je suis fan de vous dans vos parole est dans vos yeux on voit une tristesse et un combat dur Courage à vous et je sait que vous serai des parent adorable pour cette petite sa se voit que vous été des personnes bien force à vous et si ces pas maintenant se sera plus tard que cette petite s’en rendra compte j’espère bien

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    felis ante. ut leo. mattis venenatis suscipit accumsan